J-4 avant le retour au travail

Dans cet article, je vous parle de mon parcours ces derniers mois. Je voulais faire le point avec vous mais surtout avec moi-même. C’est pour moi un besoin avant de retourner au travail ce lundi 06 janvier 2020…

Le passé :

Voilà en mars 2019, j’ai quitté un emploi que j’avais chez un client. J’ai décidé de quitter cet emploi après 4 ans de service auprès de ce client car cela devenait intenable pour moi de continuer ainsi. Mon corps me lâchait de plus en plus : des douleurs dans le thorax, dans le dos, dans l’estomac… cela devenait de pire en pire. Mon corps m’envoyait les messages ultimes avant que bien pire ne m’arrive… 

Durant les mois qui ont suivi, j’ai eu plusieurs prises de conscience sur la Vie que je menais lorsque je travaillais chez ce client :

  • Ma Vie était devenue une To Do List ! Je ne faisais que suivre un plan de Vie lourd et sans saveur chaque jour.
  • Mes pensées et mes croyances ne faisaient que m’oppresser chaque jour. Je me limitais à survivre…
  • Je faisais sans cesse des compromis pour les autres, me laissant toujours derrière tout le monde
  • Je ressentais une énorme colère de voir certaines situations se produire. Un non sens par rapport à mon éducation et à la bonne marche à suivre en entreprise.
  • J’aspirais aussi à avoir de la reconnaissance de la part de mon client qui a fait justement tout le contraire… Je m’attachais tellement aux regards des autres
  • J’avais tellement perdu le sens des priorités que je ne mangeais ni ne buvais plus en journée afin de gagner du temps et pour éviter d’être en retard aux réunions… Je ne prenais plus le temps pour moi.

Malgré tout cela, je me suis surprise à reconnaître ma persévérance et mon optimisme sans fin qui me donnaient chaque jour l’envie de me lever le matin et d’aller travailler chez mon client.

Mes objectifs :

Je m’étais donné 1 mois pour me remettre de ma dernière expérience mais il m’a fallu réellement 9 mois pour vraiment me reconstruire.

Pendant ces 9 mois, je ne me suis pas laissée aller. Je me suis donnée les objectifs de :

  • Construire mon blog ArttherapVie sur lequel je présente divers outils créatifs qui m’ont personnellement aider à surmonter la pression du travail.
  • Faire le Défi Mission de Vie proposé par Lilou Macé.
  • Ecrire un e book reprenant un outil créatif que j’avais élaboré durant ma dernière expérience professionnelle et qui m’avait particulièrement aidé à survivre
  • Enregistrer mes animations créatives que j’avais fait en industrie

Sauf que je ne connaissais pas grand chose de tout cela, j’ai donc dû apprendre comment faire un blog qui tient la route, m’acheter le logiciel ainsi que la webcam me permettant de me filmer…

Là encore, je me suis étonnée de voir comment j’ai pris le temps de faire étape par étape chacun de ces objectifs.

La descente aux enfers

Evidemment, je ne peux pas vous cacher que cela n’a pas été facile au début de passer d’une Vie super active à une Vie calme. Chaque jour, cela n’a pas été facile non plus car il y avait les hauts et les bas; sortir de ce genre de situation professionnelle n’a rien d’amusant et il fallait vivre avec !

J’ai éprouvé de la colère, du ressentiment, de la tristesse. J’ai voulu me relever, je suis retombée… J’ai connu des personnes qui m’ont laissé tombée. J’ai connu des rires et des pleurs… J’ai été terriblement seule et incomprise de mon entourage…

Comment leur expliquer ce que je vivais ? Comment arriver à se regarder dans le miroir après un tel échec ?

Les outils qui m’ont aidé à m’en sortir :

Chaque jour, j’écrivais dans mon Journal Créatif. L’effet thérapeutique de cette action m’a été bénéfique pour comprendre la situation, mes émotions et surtout transformer tout cela en leçons positives. J’ai trouvé beaucoup d’inspirations dans mes écrits, dans mes dessins et collages.

Le défi Mission de Vie m’a aussi beaucoup apporté. J’ai compris que j’avais d’autres choses à apporter au monde.

Ce que j’ai appris de ces deux outils :

En réalisant le défi, j’ai saisi que, si je devais créer l’emploi qui m’allait le mieux, il fallait que :

  • Je prenne mon courage à deux mains car j’allais avancer dans une voie inconnue pour moi mais aussi pour les autres
  • Mon esprit devait être ouvert aux opportunités et aux synchronicités
  • Avancer pas à pas et apprendre la patience. Comme m’a dit une amie « Rome ne s’est pas faite en 1 jour »
  • Je rallume la flamme de mon enthousiasme en écoutant la vibration de mon corps. Prendre le choses avec la joie d’un enfant
  • Je me rappelle que la Vie me voulait du bien et que je devais lui faire confiance. Il y a toujours quelque chose à apprendre et un fil conducteur qui donne un sens à ma Vie
  • J’apprenne à m’aimer, à prendre soin de moi d’abord tout en restant à l’écoute des personnes qui me sont chères
  • Je change ma perception des choses. Faire un pas de côté, écrire en changeant le sujet…
  • J’arrête de me croire séparée du monde. Même un sourire a un impact sur celui ou celle qui le reçoit.
  • Je me donne l’autorisation de me remettre à rêver
  • Je prenne conscience de mes pensées, car souvent ce sont elles qui me rendent malade… la situation autour de moi n’est pas si désastreuse : Je respirais toujours, mes enfants étaient toujours en bonne santé… finalement, c’était parfait ainsi.
  • Je me visualise comme une femme forte et pleine de ressources.
  • Je continue à explorer ma créativité
  • Je me réinvente chaque jour en faisant de nouvelles expériences et en dépassant mes peurs. C’est d’abord passer par ma première vidéo publiée sur mon blog, à l’écriture d’articles publiés sur le groupe fermé du défi Mission de Vie à l’écriture de mon e book…
  • Je me rappelle que nous avons tous en nous un diamant, un potentiel et que personne d’autre que moi ne pourra le voir si je ne décide pas de l’afficher au monde. C’est à moi de devenir actrice ou motrice de changement et non attentiste par rapport à la Vie.
  • J’ose demander de l’aide et à communiquer mes besoins
  • Je devais accepter mon ombre
  • Je comprenne que tout ce que je vivais n’était que le résultat de mes choix
  • Je voulais que mon rêve soit grand et commun, qu’il aide plus que juste ma communauté
  • Je suis remplie de compétences et aptitudes qu’il fallait absolument que je reconnaisse pour mieux les utiliser à l’avenir
  • Il fallait que je travaille plus sur la phase de croissance de mes projets… Je suis quelqu’un qui est souvent impatiente et je finis par vouloir que tout soit fini avant même que cela ait pris le temps que cela mûrisse…
  • Les mots clés « Communiquer » « Connectée », »Bienveillance » et « Affirmation » sont sortis de ce défi (voir le Jour 99)
bty

Ces deux outils là m’ont vraiment à me donner des pistes à travailler pour aller mieux, à m’accrocher.

Quand je regarde en arrière…

Je me dis que je suis contente d’avoir traversé cette période de ma Vie que je referme tout doucement. Les prochains jours, je vous partagerai ce que j’ai mis en place pour retourner au travail et retrouver ma force et mon intégrité !

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d’un *