J-1 avant le retour au travail

Voilà, nous sommes la veille de mon retour au travail et comme beaucoup de mon entourage, l’humeur n’est pas à la joie et à la motivation. Comment est ce possible d’avoir aussi peu d’entrain ? Comment est ce possible de se sentir aussi mal lorsqu’on doit se rendre au travail ?

Je sens que je vacille…

Dans mon cas, évidemment, ce n’est pas la même situation. Je retourne au travail après 9 mois d’arrêt… Je suis donc dans une situation différente de ceux qui ont quitté leur travail pour prendre congé. 

Etant indépendante, il y a 9 mois je quittais mon ancien client. Je ne suis donc pas non plus dans une situation où je retourne dans le même environnement de travail, avec les mêmes collègues.

J’ai plutôt d’étranges questionnements et beaucoup de doutes sur ce qui arrivera demain. Je sens que mon corps se recontracte, que je dors très stressée … comme il y a 9 mois. Je ne connais pas le manager pour qui je vais travailler, je ne connais pas l’environnement de travail, cela va être la surprise demain.  

A la vue de tout ce stress et ce manque de motivation, je me suis demandée comment pourrais survivre à ce nouveau départ ? Il y a un an, je me posais la même question car je n’en pouvais plus de la pression au travail.

Les outils que je compte utiliser :

  • Mes pensées. J’ai appris à modifier mes pensées. Je cherche à chaque pensée qui me fait peur, à la transformer en une pensée positive ou une situation qui contredirait ma pensée. Pour cette raison, je me suis acheté un carnet de pages blanches lignées dans lequel je compte consigner mes pensées durant la journée.
  • Mon outil d’écoute de Soi. Il y a un an, je m’étais construit un outil créatif que j’avais utilisé pour apprendre à m’écouter et à ne plus vivre comme un robot. Dès demain, je compte bien l’utiliser pour ré apprendre à me connaître, à me faire du bien.
  • Mon planning. J’ai créé un planning avec toutes les tâches qui sont à réaliser par jour. C’est un outil qui va me permettre de m’organiser mieux. La sensation que j’avais avant c’était que je subissais ma Vie, que je n’arrivais pas à m’organiser, je loupais des choses et cela me mettait en colère contre moi même. Ma petite voix qui me rabaissait me faisait alors encore plus culpabiliser… Maintenant je sais que je ne dois plus l’écouter et j’espère qu’avec un bon planning, je pourrai mieux appréhender les tâches parfois difficiles de mon quotidien.
  • Ce blog représente pour moi, un lieu bienveillant où je livrerai de temps à autres mes astuces qui m’aideront à me dépasser et à dépasser mes peurs.

Je croise les doigts pour demain et bonne rentrée à tous !

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d’un *