Le Carnet Créatif de la Femme Lunaire de Janvier

Le Carnet Créatif de la Femme Lunaire de Janvier

4.6/5 - (5 votes)

Dans cet article, je vous présente le Carnet Créatif de la Femme Lunaire de Janvier plus en détail. Si vous souhaitez comprendre le Parcours des 13 Lunes dans sa globalité, je vous encourage à venir lire la page que j’ai dédicacée à sa présentation.

Qui est « Celle qui Parle à Ses Proches » ?

« Dans les brumes cristallines de janvier, Celle qui Parle à Ses Proches émerge. La Mère de la Nature est vêtue d’un manteau d’aurore boréale. Elle porte le silence de la neige et le murmure du vent dans ses cheveux. Son regard, éclairé par la sagesse des étoiles, transmet la profondeur du temps et l’éclat de l’instant présent.

En tant que Gardienne des Rythmes, elle danse gracieusement au rythme des saisons qui orchestrent une symphonie céleste. Ses pieds nus touchent la Terre gelée avec une tendresse maternelle, éveillant chaque brin d’herbe endormi. Les animaux s’inclinent en reconnaissance, car elle est la protectrice du langage des arbres, des pierres et du Monde Vivant.

La Mère de Janvier mère de la nature
La Mère de Janvier, Mère de la Nature

Sa voix résonne comme le chant du ruisseau dégelé, révélant les secrets de la croissance et du renouveau. Elle est la Mère de la Famille Planétaire, tissant des liens invisibles entre chaque être vivant. Son cœur bat en harmonie avec le pouls de la Terre, vibrant avec l’énergie de la vie qui s’entrelace.

En elle, nous découvrons le lien de parenté sacré qui unit toute création. Chaque geste, chaque souffle, une déclaration d’amour à la toile vivante qui enveloppe notre monde. Celle qui Parle à Ses Proches nous enseigne que dans cette danse perpétuelle de la vie, nous sommes à la fois danseurs et spectateurs, participants et gardiens de l’héritage de la Terre.

Dans l’obscurité froide de l’ombre de la compétition, des rafales de vent glacial portent le murmure incessant de la comparaison. Une sombre silhouette émerge, masquée par des visages tendus, des cœurs fermés et des regards méfiants. C’est l’ombre qui s’insinue dans le tissu délicat des relations, transformant le partenariat en rivalité.

La compétition une ombre bien représentée par notre société actuelle
La compétition une ombre bien représentée par notre société actuelle

Les rayons de la compétition projettent des ombres distordues sur le paysage, transformant la collaboration en lutte. Les individus, plutôt que de se soutenir mutuellement, se voient comme des adversaires dans une course sans fin vers des objectifs éphémères. Les rivières de compassion sont gelées par la froideur de l’envie, et les racines de l’entraide sont étouffées par l’ombre de la comparaison constante.

Cette ombre obscurcit la clarté de la véritable réussite, en faisant croire que la valeur d’un individu dépend de sa capacité à surpasser les autres. Elle crée des barrières entre les âmes, effaçant la vérité que nous sommes tous interconnectés dans la danse sacrée de la vie.

La Mère de Janvier, avec sa sagesse silencieuse et son regard perspicace, se tient résolument contre cette ombre. Elle offre une lumière douce mais persistante, réchauffant les cœurs gelés par la rivalité. Elle nous rappelle que la véritable grandeur réside dans la coopération et la célébration des forces uniques de chacun, plutôt que dans la course effrénée vers une victoire illusoire.« 

Le Carnet de l’ombre de la Compétition

La Femme Lunaire de Janvier, c’est vous et moi, qui par ses couleurs et son Sac Médecine, vient travailler ses Ombres et notamment celle de la Compétition. Le Carnet qui lui est associé fait référence à l’expérience que j’ai eue en rencontrant l’Archétype de la première Mère de Clan, Mère Originelle que Jamie Sams décrit dans son livre « Les 13 Mères Originelles ».

Cet Archétype vient travailler l’ombre de la Compétition qui est d’ailleurs une ombre assez bien représentée par notre société actuelle.

Voici d’ailleurs une vidéo d’Albert Jacquard, brillant polytechnicien et grand humaniste, concernant cette ombre qui pèse actuellement sur notre société et son résultat si nous ne faisons pas face à cette ombre en nous et autour de nous.

Dans ce carnet, il est donc question de travailler cette ombre et de trouver à travers les exercices créatifs proposés comment calmer en nous l’ombre de la compétition et la remplacer par la coopération. Je vous inviterai d’ailleurs à revenir écouter cette vidéo durant votre Voyage.

Dans ce carnet, je vous propose mon interprétation de la Médecine de la Mère Originelle de Janvier qui m’a permise de ré équilibrer en moi cette ombre qui générait en moi beaucoup d’incompréhension et de fatigue. Ce carnet comporte plusieurs graines qui, plantées dans votre esprit, feront leur chemin durant tout le parcours.

Il restera probablement après cette lunaison des questions auxquelles vous n’aurez pas de réponses tout de suite. Et c’est bien normal car à travers les Enseignements de la Mère de Janvier, vous n’aurez qu’une petite partie de la réponse, un lien vers une partie de votre Transformation.

En effet, les lunaisons suivantes, chaque Médecine des Mères viendra nourrir la première Ombre (ainsi que les ombres suivantes) par écho et vous permettra à la fin du parcours d’avoir (et de devenir) une Vision complète de l’ensemble des Médecines des Mères. Vous tisserez une nouvelle version de vous-même petit à petit.

C’est donc parfois après 1, 2, 5 ou 13 mois que la clarté se fait sur une ombre et que la réponse vient à votre conscience. Certains Archétypes viennent travailler plus intensément que d’autres et cela dépend d’une personne à l’autre.

Peut être que vous ne serez pas d’accord avec l’entièreté de ce qui se trouve dans le Carnet Lunaire. Ces carnets sont là comme piste de réflexion afin que vous puissiez trouver votre Vérité. C’est la raison pour laquelle un cercle de Femmes est organisé par lunaison.

Le cercle de Femmes de Janvier

Le cercle de Femmes de Janvier
Le cercle de Femmes de Janvier

Ce cercle est constitué de poésies, de partages, d’exercices créatifs. C’est un moment doux où la sororité nous permet de partager nos points de vue et de tisser notre compréhension de l’ombre et de la lumière qu’elle propose.

C’est un moment privilégié durant lequel nous rencontrons d’autres Femmes qui comme nous, connaissent des hauts et des bas, des doutes et des peurs. C’est un endroit où dans l’intimité plusieurs Femmes se retrouvent pour se découvrir l’une à l’autre et à elle-même.

Lors de ce cercle consacré à la Mère de Janvier, nous allons nous connecter à cette Toile Invisible sur laquelle nous évoluons toutes et qui nous fait vibrer chaque jour.

Pour que le Cercle de Femmes se passent au mieux, je limite le nombre de participantes à 15 maximum. Si vous souhaitez venir y participer, réservez rapidement votre place.

L’île de la Tortue en Janvier

Ces cercles permettent aussi de travailler sur le Voyage que chacune d’entre nous entame.

Et dans le cas de l’Archétype de la Mère Originelle de Janvier, nous allons nous promener dans la partie la plus au nord de l’île de la Tortue. Là où en Janvier, les montagnes sont couvertes de couches de neige. Nous nous poserons près d’un lac qui nous accueillera à plusieurs reprises durant ce Voyage pour faire le point, déposer une pensée ou aller travailler une ombre, un doute.

« La Nature est silencieuse et calme.
Le silence est de plus en plus intense dans la Forêt de Pin que vous traversez. Vous trouvez autour de vous des rochers sur lesquels vous vous posez pour profiter de la douceur du calme qui règne là.
Vous êtes en sécurité et curieuse de ce que vous allez découvrir ce mois-ci. »
(Extrait du Carnet Créatif de la Femme Lunaire de Janvier)

A qui s’adresse ce Carnet ?

A toute personne qui :

  • Souhaite explorer son côté Féminin et nettoyer/équilibrer les ombres qu’il contient
  • Recherche des cercles de Femmes afin de trouver support et réconfort
  • Ressent un appel mais ne sait pas par où commencer
  • Souhaite explorer son côté aventurière sur l’Île de la Tortue
  • A un chemin de Vie 4. En référence au livre « Sacrées !  » d’Orélie Pitaval et de Youlie paru aux éditions Marabulles, les personnes ayant un chemin de vie de 4 seraient d’autant plus encouragée à rencontrer cet Archétype, afin de se réharmoniser aux grés de ses Enseignements. Comment savoir si vous avez un chemin de vie 4 ? Il suffit de faire le somme de chaque chiffre de votre date de naissance. Par exemple pour moi, 04/09/1984 devient 0+4+0+9+1+9+8+4 = 35 réduit à un seul chiffre devient 8. Par contre attention à 4 exceptions ! Si le résultat de l’addition est 11, 22, 33 ou 44 ne réduisez pas à un seul chiffre comme je l’ai fait dans mon exemple. C’est 4 exceptions correspondent à d’autres Mères que je vous propose de découvrir par ici.

En conclusion,

Le Carnet de la Femme Lunaire de Janvier est une invitation au Voyage sur l’Ile de la Tortue. Et si vous participez au cercle de Femmes qui l’accompagne, vous aurez alors toutes les clés en main, pour qu’au bout des 13 Lunes Pleines, vous atteigniez une nouveau niveau de conscience plus élevé comme expliqué sur la page du Parcours des 13 Lunes.

« Chaque Femme et chaque Homme viennent d’une Femme »

En tant que Femme, vous avez un impact énorme sur les personnes qui vous entourent que ce soit par votre Art de la Cuisine, votre Art de Communiquer, votre Art d’Eduquer vos enfants, votre Art de Planifier, votre Art de la Ténacité, votre Art de la Fée du Logis, …

En montrant votre Richesse Intérieure au Monde et en utilisant les dons de Guérison que les Archétypes des Mères vous apprendront durant ce nouveau Cycle de Transformation, vous pourrez transmuter la souffrance et la peine en Amour pour tout ce qui était, est et sera après VOUS.

Vous aurez le Pouvoir de Changer les choses dans le Monde et cela commence ici par ce premier Carnet anodin que vous tiendrez bientôt dans vos mains…

Vous trouverez tout le long de votre Voyage des images en Lien avec l’Ile de la Tortue (décrite dans l’EBook d’introduction) ainsi que des questions d’Introspection. Prenez le temps de rentrer dans ces images proposées, de fermer les yeux et de vous imaginer être dans l’environnement de l’image. Respirez et imprégnez-vous de l’Environnement avant de répondre aux questions. Exécutez ce Rituel à chaque question. Il vous aidera à vous rendre disponible à votre Écoute Profonde mais aussi vous prendrez l’habitude de faire de chaque Écoute un moment Sacré.

Les questions seront comme des petites Pierres de Gué sur lesquelles vous pourrez vous poser pour affiner vos Visions et vos Besoins. Le chemin commence ici et va durer toute l’année qui arrive. Cela pourrait vous sembler long mais chaque changement demande du temps. A la fin, vous serez fière de vous et serez devenue une Femme différente.

Si vous êtes intéressées par :


Et si vous êtes intéressées par le Cercle de Femmes qui l’accompagne, rendez vous dans ma boutique pour réserver votre place (Attention, les places sont limités pour rappel ;-))

A très bientôt j’espère ! 😉