Quand les initiatives ne paient pas…

Je suis chef de projet depuis une dizaine d’années et il m’est souvent arrivé de me retrouver confrontée à des moments de doutes où mes différentes initiatives ne payaient pas…


Le but des initiatives

Pourquoi finalement ne pas simplement rester dans notre petit mode automatique ? Pourquoi est il nécessaire d’innover, de changer nos vieilles habitudes, de prendre des initiatives ?

Il y a plusieurs explications qui valent ce qu’elles valent mais j’aime tout particulièrement celles-ci :

  • Parce qu’en prenant des initiatives, nous sommes pousser par un élan, un appel qui nous dépasse
  • Parce que si on reste ancré trop fortement dans nos habitudes, nous loupons des opportunités de rencontres personnelles/professionnelles, de nouveaux projets, …

Et en définitive, nous passons notre vie bercée doucement sur le flot calme de la vie. En soi, dit comme cela, ça parait délicieux et doux, reposant. Mais lorsqu’il y a une embûche est sur notre chemin, tout se met en branle en nous, tout semble s’effondrer. On était si bien en pilote automatique sur notre doux flot…

Mais voilà quelque chose est venu tout bouleverser et nous ne savons plus comment réagir.

Prendre des initiatives nous permet de nous tester, de nous lancer dans de petits / moyens défis qui nous permettent de prendre confiance en nous et de prendre conscience de nos ressources acquises. C’est comme si nous renforcions des sortes de muscles qui lorsqu’ils seront appelés à nous soutenir lors de moments difficiles, seront bien présents et forts.

Mais cela fait peur de prendre des initiatives !

Oui tout à fait. Apprendre à marcher cela nous a surement fichu la trouille mais équipé de bonnes chaussures stables et des encouragements de nos pairs, nous avions trouvé le courage de nous lancer.

Devenu adulte, nous avons tous des rêves que nous voulons accomplir, des missions qui nous ont été attribués. Parce que tout cela nous fait vibrer au plus profond de nous, nous souhaitons les réaliser au mieux et au plus vite dans nos vies. Seulement voilà, avant de prendre une initiative, de se lancer dans une action vers nos rêves, nous sommes assaillis par des la crainte de l’échec, par la peur du ridicule, par l’appréhension de ne pas avoir la force nécessaire pour réaliser ce qui a été commencé… ou simplement c’est l’angoisse de ne pas avoir de la valeur.

Tout cela nous pousse à nous dire qu’il ne faut peut être pas se lancer,… pas maintenant… peut être plus tard… quand les enfants seront grands, quand je serai guérie, quand j’aurai du temps pour moi…

Et si vous faisiez le test ?

Ci-dessous, vous trouverez la photo d’une route où vous êtes actuellement. Tout en haut de la montagne, il y a l’aboutissement de votre rêve. Entre la route et le haut de la montagne, il y a un grand dénivelé à escalader.

Et si vous preniez le temps d’imprimer cette image et de vous représenter sur la route. Et si vous imaginiez tout en haut de la montagne avec une posture de fierté d’avoir pu escalader ce dénivelé.

Qu’est ce cela appelle en vous ?

De la route en haut de la montagne il y a que des petits pas
De la route en haut de la montagne il n’y a que des petits pas…

Quels petits pas vous pourriez représenter sur cette image pour que vous puissiez atteindre le haut de la montagne ?

Et si dès demain, vous commenciez par réaliser un petit pas ?

Prenez un petit carnet pour y noter vos ressentis et le plaisir que vous retirez de chacun de vos pas ainsi réalisés. Gardez bien précieusement votre image customisée pour vous rappeler que vous avez un objectif et qu’il n’y a en réalité que des pas à faire l’un après l’autre.

Et si on se décourage durant le voyage ?

Comme je vous le disais en début d’article, mes initiatives, mes petits pas ne m’ont pas toujours permis d’avancer vers mon objectif. En effet, certaines fois, il m’est arrivé de perdre confiance en la vie, d’avoir des pensées de peur comme je vous l’expliquais ci-dessus aussi…

Avec le temps, j’ai compris que c’était souvent dû au fait que je n’étais pas assez concentré sur mon objectif. J’oubliais le « pourquoi » j’étais là sur cette montagne.

Il est donc plus qu’important de toujours se reconcentrer sur ce qui nous fait rêver… Même si autour de nous, peu de personnes nous suivent, nous encouragent. Il faut garder confiance qu’un jour, les choses changeront et ne pas trop se poser de questions…

Continuez donc votre chemin et restez concentrée !

Partager sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.